Ékolo - Museo del aceite (Arroniz - Navarra)

Volver a página de inicio
disminuir tamaño del texto aumentar tamaño del texto

Services ékolo

Autres...

accueil > L´olivier: Histoire

L´olivier: Histoire

Botellas de aceite ecológico Detalle olivo


À l’origine des temps, la mythologie situe l’apparition de l’olivier à Athènes. Pour gagner la faveur du peuple athénien et être reconnue comme souveraine, Athéna, déesse de la sagesse, fit pousser d’une lance cet arbre sacré, puis déclara ::

"… non seulement ses fruits seront bons à manger, mais on en extraira un liquide extraordinaire qui servira à nourrir les hommes et à les soulager de leurs blessures.

Ainsi, grâce à la création de l’olivier, un jury composé de douze dieux a confié à Athénée la souveraineté sur l’Attique.

L’importance de cet arbre dans le berceau de notre civilisation était telle que les lois grecques ordonnaient l’exil pour ceux qui osaient arracher plus de deux oliviers. L’olivier était un symbole de vie et les femmes cherchaient leur ombre quand elles voulaient engendrer.

En laissant de côté la mythologie et en approfondissant l’histoire, il y a plus de deux mille ans, ce sont les Romains qui répandirent la culture de l’olivier sur les terres de la péninsule Ibérique, en transmettant la vénération de ces arbres fertiles, résistants et très vieux, mais aussi la grande estime pour le cru qui était extrait de ses fruits.

Quelques siècles plus tard, au Moyen Âge, la civilisation islamique fut chargée d’apporter des améliorations aux techniques de culture, à l’extraction de l’huile et à la fabrication de récipients pour sa conservation. La preuve évidente de cette influence réside dans la langue espagnole où subsistent de nombreux mots issus de la langue arabe liés à cet arbre et son fruit, comme aceituna (olive), aceite (huile), almazara (moulin à huile), almijar (séchoir à fruits), algorín (grenier à olives) ou acebuche (olivier sauvage).



Ékolo · (Camino de San Andrés) · Paraje de Bigortiga · 31243 - Arroniz (Navarra)